La vérité sur mon aventure d'au pair aux USA






Vous l'avez sûrement remarqué sur les réseaux sociaux, je suis rentrée en France il y a un mois. Ce retour n'était pas prévu et a été très précipité.
Aujourd'hui j'avais envie de dire pourquoi. De dire la vérité sur cette aventure, les bons côtés, ceux que j'ai affichés sur Instagram pendant 7 mois, mais aussi les mauvais, ceux dont on ne parle pas.

Dans l'un des derniers articles que j'ai posté, début juin, je parlais de mon rematch, de mon déménagement en Californie et de ma nouvelle famille. Une famille que j'aimais beaucoup, qui semblait sympathique. Et pourtant .. Les premières semaines se sont bien passées dans l'ensemble. Et puis un jour on a commencé à avoir quelques différents. Et trois jours après lorsque je suis rentrée de la piscine avec les filles ils ont été très clairs : "Fais tes valises tu as une heure pour partir d'ici".

VOILA VOILA, 
WELCOME TO OUR AU PAIR WORLD !

Donc j'ai fait mes valises, attendu ma conseillère de l'agence, signé quelques papiers et je suis partie.

Tout c'est passé très vite et j'étais partie avant de réaliser quoi que ce soit. Et puis quand je me suis retrouvée sur mon lit, chez ma conseillère avec toutes mes affaires j'étais choquée. Littéralement choquée, il n'y a pas d'autres mots pour exprimer ça. Je venais de me faire mettre à la porte en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire sans raisons valables et sans préavis par des gens qui se croient tout permis. (Tout en sachant que par contre moi, pour partir de ma première famille, j'ai du me battre pendant deux mois...)



Le mois de juin était déjà compliqué, ce boulot m'épuisait physiquement et psychologiquement. Je vais être honnête, je ne supportais plus de vivre chez des gens, de m'occuper d'enfants-rois à qui on passe tout et je vivais mal d'avoir quitté Arlington même si je ne voulais pas me l'avouer. J'avais quelques copines en Californie mais clairement pas comme les amies que j'avais en Virginie.
Je me sentais seule, isolée, mes horaires d'été couplés aux 9 heures de décalages horaires m'empêchait de parler aux personnes en France en dehors du week-end à moins de veiller très tard dans la nuit ou de me lever bien avant de commencer à travailler.
J'ai compris que cette vie d'au pair n'était pas pour moi mais mes parents arrivaient quelques semaines plus tard alors j'essayais de tenir bon jusqu'en août puis de rentrer pour retourner à la fac. Mais quand j'ai été virée fin juin à quelques jours de mon anniversaire et de celui de mon père j'ai craqué et j'ai décidé de rentrer en France

Mon aventure c'est donc terminée très précipitamment et en moins d'une semaine j'étais rentrée chez mes parents. Avec un mois de recul sur mon retour à la vie "normale", j'essaie de tirer un bilan pour vous donner maintenant les bons et les mauvais côtés de la vie d'au pair aux USA. 

Les bons côtés : 

  • si vous vous en donnez les moyens vous reviendrez bilingue
  • vous ferez des voyages et des découvertes magnifiques
  • vous rencontrerez des personnes du monde entier (et autant d'opportunité de voyager à votre retour)
  • vous allez vous faire des amis en or  
  • vous allez en apprendre plus sur vous même et vous aurez de quoi être fiers de vous
  • vous allez faire un sérieux tri dans vos "amis"


Les mauvais côtés : 
  • les valeurs et l'éducation là bas sont à mille lieux des nôtres. SACHEZ-LE. Là bas un enfant qui vous lance la télécommande en travers de la figure quand vous lui demandez pour la cinquième fois d'éteindre la télé c'est normal (ceci est une histoire vraie ahahahah. non c'est pas drôle)
  • si vous n'êtes pas très chanceux/se, ne vous attendez pas à être respecté(e), ce ne sera pas le cas
  • oubliez vos heures de baby-sitting et d'animation en centre de vacances, vous serez une esclave au service de gamins capricieux. Et ils vous traiteront comme tel ("non mais vous les au pairs vous êtes juste nos esclaves hein" ahahahah tu vas rentrer à pied sous la neige toi ce soir ma grande #histoirevraieaussi)
  • dites adieu à votre confiance en vous, après des mois traité(e) comme un(e) moins que rien (je rappelle qu'on peut vous mettre à la rue et sans téléphone en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire) vous aurez sérieusement l'impression de n'être bon à rien
  • vous êtes loin, très loin de votre vie, de votre famille, de vos amis, il faudra gérer seul(e) les moments difficiles
  • la bouffe, sans aucun autre commentaire
Je tire un bilan très très mitigé de cette aventure en toute honnêteté. 
Oui je suis pratiquement bilingue, oui j'ai fait de beaux voyages, oui j'ai rencontré des personnes formidables. Mais j'ai aussi passé les pires moments de ma vie, j'ai été traitée comme une merde on va pas se mentir, ma confiance en moi en a pris un sacré coup, et je vis comme un échec cette fin précipitée. 


Aujourd'hui je ne peux pas vous dire sincèrement que si c'était à refaire je n'hésiterais pas. Mais je ne dis pas non plus qu'il n'en serait pas question. En fait je n'en sais rien

Ce qu'il y a de sûr ce qu'en sachant comment peut tourner cette aventure au pair en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, je ne recommanderai à personne de faire ça. Clairement, je pourrais pas dire "fonce ça va être la meilleure année de ta vie". A cause de ce que j'ai vécu mais aussi à cause de tout ce que mes copines et amies ont vécu. A cause de tout ce que l'on ne vous dit pas. Parce que plus de 80% des filles sont en rematch ou dans des situations critiques et merdiques. Parce que vous n'êtes pas protégée et que ce sont les familles qui ont tout pouvoir #moneymoneymoney




Toutefois, certaines aux pairs passent une à deux années merveilleuses et si vous avez déjà prévu de partir ou que vous êtes déjà là bas, c'est tout le mal que je vous souhaite. N'oubliez pas de profiter un maximum et ne reportez jamais au week-end suivant un voyage ou quelque chose que vous avez l'occasion de faire, vous pourriez être dans un avion avant même de comprendre ce qu'il vous arrive


Maintenant que je suis de retour en France de nouvelles aventures m'attendent pour sûr, et ce voyage ne sera sûrement pas le dernier ! 
J'ai encore quelques articles à vous poster sur les USA, puis je recommencerai à parler de plein de choses variées. De beauté, de mode, de cuisine, de voyages, d'humeurs. Ce blog a été comme un journal de bord ces derniers mois et il va le rester.




PS : en illustration de cet article, c'est cadeaux, les meilleures grimaces de cette aventure parce qu'on s'est quand même bien marré quand on était OFF !

A très vite !

xoxo, J
au pair life humeurs

7 petits mots:

  1. J'avais vu sur les réseaux sociaux que tu étais rentrée en France, mais je ne savais pas si c'était définitif et je ne voulais pas t'embarrasser avec des questions indiscrètes. Avec cet article, je comprends mieux ce qu'il s'est passé, et je suis tellement désolée pour toi :( Tu ne méritais vraiment pas ça ... Je n'ai jamais été Au Pair, mais j'ai eu beaucoup d'échos négatifs qui ressemblaient énormément aux tiens. Des enfants-rois insupportables qui sont en plus défendus par leurs parents, qui n'hésitent pas à te jeter comme un mouchoir en papier usagé. Money money money comme tu dis ... J'espère que tu retrouveras rapidement plus confiance en toi et que la nouvelle année d'études qui se profile devant toi te permettra de t'épanouir. Heureusement qu'il y a eu les rencontres et les voyages pour compenser, mais quand le quotidien est si difficile à un moment ça ne compense plus, et je le comprends très bien. Prends bien soin de toi ma belle, et n'hésite pas si tu as besoin de quoi que ce soit <3 Tu vas beaucoup me manquer dans ce fuseau horaire qu'on a partagé pendant quelques mois et qui, pour moi, restera le nôtre <3 Plein de bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui beaucoup de filles vivent la même chose, ce n'est malheureusement pas un cas isolé...C'est vrai qu'au bout d'un moment ça ne compense plus vraiment mais bon, j'essaie d'occulter au maximum tout le mauvais et de ne garder en tête que les voyages et les gens ♥
      Ca m'a fait plaisir aussi de partager ce fuseau horaire avec toi, j'aurais aimé être toujours la quand tu es venue ! :(
      J'espère te voir en France si tu rentres un jour ! :p
      Gros bisous ♥

      Supprimer
  2. Oh mais je n'avais vraiment pas compris que l'aventure s'était finie, je pensais que tu avais pris des vacances (quelle naive je suis)...

    Je suis vraiment désolée pour toi, c'est assez dingue le manque de protection des jeunes filles au pair ! Il faut vraiment qu'on trouve un créneau pour se voir, surtout si tu es de retour pour une durée indéterminée. Allez courage, tu trouveras mieux et cette expérience t'auras tout de même apporté du positif :)

    Bises,
    Laura

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah oui je suis rentrée pour de bon !! Je suis la jusqu'en septembre, après je pars sur Cannes, si tu as du temps ce mois-ci fais moi signe ! :)
      Bises !

      Supprimer
  3. Dommage que ton aventure ce soit terminé plus tôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui mais c'est comme ça et ce n'est pas plus mal ! :)

      Supprimer
  4. J'ai été jeune fille au pair
    - 2 mois d'été en Italie en 2008 avec une super famille aux valeurs simples et belles
    - 3 mois en Angleterre avec une nourriture un peu dégueu et un enfant avec certains problèmes psys dont je n'avais pas été informée et que je ne savais pas gérer, ne sachant pas faire je suis partie
    - Puis une famille vers Rome où les enfants étaient rois, avec un très bon niveau de vie, le côté italien plus fier de lui, tout ça, pas comme ma 1re expérience, + famille et accueillant. J'ai été virée un jour où je suis rentrée en retard, moi qui ne sortais presque pas j'avais rejoint une fille rencontrée sur couchsurfing et raté le bus. Bref de façons je ne pouvais plus
    - Puis une famille florentine très aisée et très bien et qui m ont viré car j'étais sortie le week-end. Me pire : j'avais 26 ans quand même, leur autorisation, etc. Mais ça ne leur a pas plu.
    Bref... Je comprends tout ce sont tu as parlé

    RépondreSupprimer

 

Rejoins-moi - Join Me

Abonnez-vous - Suscribe